Le moteur à interrupteur magnétique (MIM) – En construction

Cette activité permet l’appropriation de concepts d’électricité et d’électronique par le biais de la construction d’un moteur à interrupteur magnétique (MIM). C’est également un exemple d’intégration de concepts scientifiques et technologiques. La démarche d’investigation scientifique y est abordée par l’entremise de l’étude du rendement énergétique. La conception d’un support servant à la régulation du MIM est également demandée.

Note
Depuis la sortie de cette SAE en 2008, la taille des interrupteurs magnétiques disponibles sur le marché a grandement diminuée. Ces petits interrupteurs supportent difficilement le courant circulant dans le MIM à DEL. Le MIM à transistor permet facilement l’utilisation de ces petits interrupteurs. Il est à noter que le fonctionnement du transistor est touché dans le document « Analyse dirigée du fonctionnement du MIM à transistor ».

 

Documents complémentaires